Les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes de santé sous-jacents sont plus susceptibles de ressentir les effets négatifs de la chaleur

Une nouvelle étude de la société tado°, spécialisée dans le climat des maisons intelligentes, a révélé que la température ambiante de la plupart des logements européens est trop élevée en été. L’étude a été menée dans 150 000 foyers européens de juin à août 2019, entre 12 et 18 heures. Elle indique une température intérieure moyenne de 24,1 °C (24.8°C pour la France) alors que la température idéale recommandée par l’Organisation mondiale de la santé devrait se situer entre 18 et 22 °C (selon la fonction de la pièce) (1).